Recharge par induction pour les véhicules : est-ce l’avenir des voitures électriques ?

by Julien
Published: Last Updated on

Le développement des voitures électriques est en plein essor. Cependant, le secteur connaît quelques défis majeurs à relever pour parfaire son produit. Ce défi est bien évidemment l’amélioration de la recharge électrique. La solution semble de plus en plus prometteuse avec le mode de recharge par induction.

La recharge par induction remplace progressivement l’ancien mode

Les voitures électriques sont chargées à partir des prises électriques ou sur des bornes appelées wallbox. Ce mode de rechargement ne peut se faire sans câble. Ce qui revient à la même procédure servant à alimenter tous les appareils électriques. Avec une voiture électrique, le premier inconvénient est la lenteur à laquelle la batterie se charge. Pour remédier à ce problème, la recharge par induction est devenue la meilleure solution. L’utilisation de cette technologie dans l’industrie de l’automobile électrique a complètement révolutionné la performance des véhicules. Les fabrications des voitures récentes dans ce secteur tiennent compte de cette forme d’alimentation des batteries. Par ailleurs, il y a des entreprises américaines qui travaillent à intégrer des bornes à induction sur les routes à l’avenir.

Le progrès actuel de la recharge par induction

Les premiers essais de charge par induction sont prometteurs. L’absence de câble et de la borne wallbox a contribué à une réduction importante du temps de rechargement. Il suffit que la voiture vienne se positionner au-dessus de la borne magnétique pour se charger. La connexion entre la borne à induction et la voiture se fait automatiquement. La réussite a été si significative que le constructeur BMW a intégré ce mode de recharge sur son modèle 530e. Les progrès et les expériences ont déjà permis d’avoir une borne magnétique qui charge simultanément deux voitures électriques. Par ailleurs, les entreprises fabricantes de ces dispositifs à induction mettent sur le marché des boîtes de puissance allant jusqu’à 120 kW. Avec ces dispositifs, la déperdition thermique est de 3 % seulement. Il s’agit précisément des produits du groupe américain Oak Ridge national laboratory.

Le projet de routes équipées de bornes magnétiques

Le développement des voitures électriques suscite déjà le projet des routes à induction. Il s’agira des voies de communication qui seront à l’image des rails. Ils chargeront les voitures lorsqu’elles sont en déplacement. À vrai dire, il existe déjà des travaux et des expérimentations sur ce genre de route. En 2017, une collaboration entre Renault et l’entreprise américaine Qualcomm a permis de tester ce type de route. Cette expérience s’est soldée par un résultat positif avec une borne à induction de 20 kW supportant les voitures jusqu’à une vitesse de 100 km/h.

En définitive, il faut bien reconnaître que le progrès de la recharge à induction est un avenir pour les voitures électriques.

Les autres tendances tech à découvrir

Leave a Comment