Le Flyboard Air : une innovation française signée Zapata Industries

by admin

L'invention du « Flyboard Air » est à attribuer à Zapata Industries. Fabriqué en France, ce modèle de véhicule est très autonome et propulsé énergétiquement au kérosène. Il peut se développer à une vitesse allant jusqu'à 190 km/h avec une autonomie d'environ dix minutes. Découvrez ici, le Flyboard Air, l'innovation française signée Zapata Industries.

Une remarquable apparition pour le Flyboard Air

La scène phare du 14 juillet 2019 est indubitablement celle de Zapata volant, avec en main son fusil, à bord de son Flyboard Air. Cette prouesse a été réalisée sur plusieurs dizaines de mètres dans les airs des champs Élysées. Avec cette invention originale, ce Marseillais, champion européen de jet ski, a captivé la foule à la surprise d'Angela Merkel et Emmanuel Macron.

La machine futuriste qu'est le Flyboard Air constitue un véritable véhicule volant autonome avec kérosène. Il dispose de cinq miniturbines et d'un algorithme qui ajuste constamment la pente des turbulentes ainsi que la vitesse des turbines latérales. Cette plateforme de mini-vol permettrait d'essayer différentes utilisations, telles qu'une plateforme logistique volante pour l'armée française. Cela ne reste pour l'heure qu'une hypothèse d'utilisation à l'horizon.

Il s'agit d'une innovation qui a évolué à 100% dans les ateliers de Zapata Industries à Rove (Bouches-du-Rhône). Elle s'est toutefois presque échappée de France. En octobre 2017, l'entrepreneur a proposé le bijou aux forces spéciales des États-Unis (USCOM), qui ont toujours rêvé d'un soldat volant. C'était alors le concept EZ-Fly développé par Zapa Company, une filiale de Zapata Industries. À cette époque, l'armée américaine n'a pas sauvé la compagnie d'un vol de Franky Zapata banni en France sous la douleur du traitement.

En novembre 2018, à l'occasion d'une démonstration de son air aviation avec des forces spéciales françaises, Zapata Industries a remporté 13 millions d'euros du ministère des Armées pour améliorer son air flux. Cela a été possible grâce à une collaboration avec les études aérospatiales nationales et le bureau de recherche (ONERA). De telles péripéties mettent en exergue le grand potentiel du Flyboard Air, surtout au niveau de ses applications.

Utilisations du Flyboard Air

On utilise le Flyboard Air dans le secteur militaire. En effet, plusieurs applications militaires de cette technologie semblent être concevables. Il apparaît que cette invention se déplace rapidement. Cela est rendu possible grâce à une technologie et correspond à ce qu'on appelle la lutte intégrée (la lutte à pied).

L'engin pourrait également servir dans des situations de « combat urbain ». Cela servirait à conduire ou à se déplacer dans un bâtiment. Si vous êtes dans une ville, au lieu de parcourir de nombreux étages avec tous les coins morts dans les escaliers, vous pourrez accéder rapidement à tous les niveaux du bâtiment.

Mais après tout, les applications militaires ne sont pas l'objectif principal de la société à l'origine de l'aéronef. Ils travaillent principalement pour le domaine Civil. Et la première application civile escomptée pour le Flyboard Air est qu'elle soit une machine à voler. C'est d'ailleurs le rêve de Franky Zapata. Ce dernier essaie de développer un véhicule pendant plusieurs années, qui vole avec l'aide de technologies brevetées pour le développement de la circulation des civils. Cette tentative de modification de la mobilité est un bel exemple de la façon dont les gens relèveront les défis dans les prochaines années.

Les autres tendances tech à découvrir

Leave a Comment